Activités intérieur bébé de 12-24 mois : le guide ultime

quelles activités bébé 1 à 2 ans

Vous recherchez des activités intérieur bébé de 12-24 mois ? Vous avez frappé à la bonne porte ! L’éveil continue, même en grandissant. Il est de plus en plus important de jouer pour votre bambin. Faisons donc un tour d’horizon.

Activités intérieur bébé de 12-24 mois : je me déplace, j’imite, j’expérimente et j’observe

Le jeu d’adresse d’intérieur pour bébé

activités intérieur bébé de 12-24 mois

Cette activité est accessible dès le 1er anniversaire de bébé. Pour développer la dextérité de bébé, les jeux d’éveils comme les cubes à empiler sont efficaces. Ils sont trouvables en occasion sur l’application Beebs. En plus de cela, on a tous chez soi les objets nécessaires pour que notre tout-petit puisse s’entraîner à viser juste !

Tout d’abord, on va chercher un tapis d’intérieur, ou le tapis d’éveil que bébé utilisait il y a quelques mois. Il sera la cible à atteindre. Ensuite, il nous faut trouver différents objets de notre maison en guise de projectiles. Cela peut être par exemple des peluches, des hochets, des chaussettes que l’on plie pour former une boule, ou encore un foulard roulé, etc… On essaye de mettre à disposition de bébé des objet simples à manipuler.

Montrer l’exemple pour stimuler les neurones miroirs et l’imitation

Une fois toutes les munitions rassemblées, on montre à bébé comment lancer les projectiles sur le tapis en essayant d’atteindre la cible. Puis on laisse notre tout-petit tester à son tour. Il va s’approprier l’activité comme il en a envie. Au début, il est plus facile pour bébé de lancer un objet que tenter de l’attraper. Certes, notre tout-petit ne fera pas un lancer gigantesque mais il découvrira la relation de cause à effet.

En plus de développer sa motricité globale en sollicitant ses muscles, bébé s’entraîne à coordonner ses gestes. Après un premier lancer, il comprendra vite comment doser sa force pour pouvoir atteindre la cible au prochain coup. Et il devra l’adapter selon le projectile qu’il va lancer ! Notre tout-petit pourra aussi découvrir la notion d’échec. En effet, on ne réussit pas toujours du premier coup. Pour encore augmenter la difficulté de l’activité, on peut éloigner de plus en plus le tapis du point de tir. On veille tout de même à ce que bébé puisse réussir !

À la recherche de l’équilibre

Soyez prévoyant(e) et prévenez les chutes potentielles. Installez le petit coin d’équilibriste sur un tapis de gym ou un petit matelas. Ensuite, on place quelques coussins sur le tapis pour créer une montagne. Tout d’abord, on montre à bébé comment on monte et on tient sur cette montagne de coussin. Maintenant, c’est au tour de bébé. Tenez fermement ses mains pour l’aider. Une fois debout en haut de la tour, on peut commencer à le lâcher gentiment afin qu’il trouve son équilibre.

On peut varier les épaisseurs en rajoutant ou en enlevant des coussins pour que bébé s’amuse à trouver son équilibre. Et, il pourra être plus grand que son parent. Ou bien voir son salon d’un autre angle. Si bébé est un pro de l’équilibre, on peut lui dire d’essayer de lever un des deux pieds et d’alterner. Cela favorisera la coordination de ses mouvements.

Avantages du parcours de motricité

En faisant tenir bébé sur cette montagne de coussin, il développe sa motricité globale du corps et sollicite ses muscles qu’il n’a pas l’habitude de travailler. Trouver son sens de l’équilibre l’aidera pour plein d’autres activités, comme par exemple apprendre à faire du vélo. Et puis, c’est un vrai moment de défoulement avant d’aller prendre le bain par exemple.

Quand bébé est un peu plus grand, on peut refaire la même activité avec une petite planche en équilibre sur une balle. Trouver son sens de l’équilibre sera beaucoup plus difficile !

Une balade sur une couverture avec bébé

Si l’on ne sait pas quoi faire de toutes les peluches de bébé, rangées au fond du placard, une petite balade sur une couverture avec bébé de temps en temps leur fera du bien.

Pour cette activité, on a besoin tout d’abord d’une couverture ou d’un grand plaid, celui que l’on a sur le canapé par exemple. Puis, on demande à bébé d’aller choisir parmi ces innombrables peluches et doudous celles ou ceux qu’il préfère. Une fois les heureux élus trouvés, on les dispose à plusieurs endroits sur la couverture. Notre tout-petit voudra peut-être les mettre côte à côte ou alors les uns derrière les autres. Et on n’oublie pas la ceinture de sécurité bien sûr !

Stimuler l’imagination et la créativité en travailler sa motricité

Dans un premier temps, on laisse bébé prendre les commandes de son super vaisseau spatial ou de son petit minibus, tout en laissant place à son imagination. On peut proposer à notre tout-petit de faire un tour dans la maison ou l’appartement, en lui donnant la mission de ne perdre aucun des passagers. Pour aller encore plus loin, on propose à bébé de monter à bord et de se laisser conduire à son tour. Que va-t-il bien vouloir faire ?

En balade à bord de la couverture, bébé prendra plaisir à s’inventer des histoires. Il laissera parler son sens de l’imagination en se donnant des missions ou en nous en donnant également. En plus d’avoir un goût pour l’exploration et l’aventure, bébé va faire travailler son sens de l’équilibre en essayant de ne pas tomber lorsque l’on va le promener. C’est une des activités intérieur bébé de 12-24 mois qui lui permettra de se défouler après une journée bien remplie !

On en profite pour enrichir le vocabulaire de bébé avec les expressions qu’il entend tous les jours mais qui sont abstraites pour lui. Parmi ces phrases, on retrouve : « on monte en voiture », « on s’attache », « on roule », « on est arrivé à la crèche », « on descend de la voiture ».

Activités intérieur bébé de 12-24 mois : Du linge pour s’amuser

activités intérieur bébé de 12-24 mois

Comment trouver le temps et la motivation pour les tâches du quotidien, quand on a, le soir, qu’une heure à passer avec bébé. Et si on ne fait que repousser au lendemain, c’est le week-end qui ne sera dédié qu’à ça ! Alors, dès lors que l’on a prévu de trier son linge, il ne faut pas hésiter à convier bébé. Il sera ravi de pouvoir nous aider tout en transformant cette tâche en un réel jeu de missions.

Bien évidemment, on ne va pas lui demander de plier notre linge ou encore de faire notre repassage. Mais, notre tout-petit peut par exemple avoir la mission de ranger toutes les paires de chaussettes dans leur tiroir. Pour corser le jeu, pourquoi pas les trier et les regrouper par paire.

À cet âge-là, notre tout-petit préfère laisser ses jouets de côté pour nous aider dans les tâches du quotidien. Bébé ne considère pas ce moment comme une corvée mais plutôt comme un jeu. Bébé peut se rendre utile ! En plus de se sentir responsabilisé, bébé développe sa motricité. Il attrape des deux mains le linge et le trie. Puis, il fait appel à son sens de l’organisation. Enfin, il découvre la notion de « lourd » et « léger » lorsqu’il porte les piles de serviettes.

Un tiroir de cuisine rien que pour lui

jeu bébé avec objets du quotidien

Il faut, tout d’abord, trouver dans notre cuisine, un tiroir ou un placard accessible pour bébé et facile à ouvrir et à fermer. Après l’avoir vidé entièrement, on peut le remplir de différents objets adaptés à son âge, comme par exemple des boîtes en plastiques, des bacs à glaçons, des moules à gâteaux en silicone, des ustensiles en bois. Ou alors, tout simplement sa vaisselle de tous les jours (assiettes, verres, tasses, cuillères, petits pots). Certes, il faut trouver une autre place pour notre vaisselle mais ce sera l’occasion de faire un ménage de printemps !

Une fois tous les objets propres et rangés, on montre à bébé comment ouvrir et fermer ce tiroir en lui présentant tous les trésors qui y sont cachés. On peut les sortir devant lui en lui nommant et en lui expliquant à quoi ça sert puis les remettre à leur place. Bébé sera d’autant plus réceptif s’il s’agit de ses objets du quotidien. Maintenant, on le laisse explorer à son tour et à son rythme, il aura sûrement plein d’idée d’utilisation de tous ces objets. À la fin de l’activité, on lui montre comment les ranger et refermer le tiroir. Bébé sera fier de savoir qu’il a un tiroir dans la cuisine rien que pour lui !

Impliquer bébé dans le quotidien de la maison

Plutôt que d’interdire l’accès à la cuisine car trop dangereuse pour un petit, adaptons nous. C’est à nous parents de la repenser pour pouvoir y intégrer bébé. Oui, car notre tout-petit a une soif inimaginable de curiosité et se retrouve, de toute façon, toujours dans les endroits interdits. En ouvrant, en fermant les portes du placard ou encore en sortant tous les objets qui s’y trouvent, bébé découvre qu’il a une maîtrise sur le monde qui l’entoure. Cela permet de développer sa curiosité et l’apprentissage du rangement.

Quand bébé sera plus grand, on pourra lui proposer un tiroir de cuisine un peu plus difficile à ouvrir et fermer. Comme par exemple, les tiroirs à pousser ou bien encore les placards d’angles. Notre tout-petit pourra apprendre et s’entraîner à d’autres gestes.

La farandole des pinces à linge

PINCES

Quoi de mieux que de pouvoir combiner tâches ménagères et jeux avec bébé, surtout quand on n’a jamais le temps ! Lorsque l’on a une machine à étendre, on en profite pour sortir ses pinces à linge (si possible colorées) et un petit panier ou une boîte. On montre à notre tout-petit comment les positionner sur le rebord du panier en les alignant côte à côte.

Quand bébé s’exerce à positionner la pince à linge sur le rebord du panier, il développe sa pince pouce-index, donc sa motricité fine. Et ce n’est pas tout, notre tout-petit sollicite également son esprit logique et se sensibilise au calcul. En effet, on peut placer les pinces à linge de différentes façons : en regroupant ou en alternant les couleurs, en les rassemblant par nombre, etc. On en profite également pour enrichir son vocabulaire : « pincer », « accrocher », « décrocher ».

Après tout, pourquoi bébé doit-il obligatoirement placer les pinces à linge sur le rebord du panier ? Le but est de le laisser manipuler librement pour développer son sens de l’imagination. Ça peut être également très rigolo d’accrocher les pinces à linge sur nos vêtements ! Et par la même occasion, on en profite pour nommer les parties du corps ou les vêtements que l’on porte. Ou alors, bébé ne cherche pas du tout à les accrocher quelque part et s’en sert autrement…

Les Petits + Lorsque bébé est un peu plus grand, on peut lui proposer de positionner les pinces à linge directement sur le fil ou sur l’étendoir. Ou encore y accrocher un morceau de tissus.

Un moule à muffins un peu glacé

activités intérieur bébé de 12-24 mois

Cette activité est réalisable à partir de 12 mois. On sort de ses tiroirs un moule à muffins ou à madeleines ou bien encore un bac à glaçons. Ensuite, il faut trouver des petits objets que bébé pourra manipuler sans aucun risque ; tels que des noix ou encore des glaçons réutilisables. L’idée est d’en rassembler autant qu’il y a de compartiments dans le moule ou dans le bac.

Après avoir mis les petits objets dans un bol, on les présente à bébé tout en les nommant. On lui montre comment les attraper avec la main puis comment les déposer dans les différents compartiments. Une fois que bébé a vu le geste, on le laisse manipuler et expérimenter selon ses envies. Il voudra peut-être remplir absolument tous les compartiments du moule, ou bien n’utiliser que des glaçons d’une certaine couleur, ou encore les ranger dans un ordre précis. Dans tous les cas, on laisse notre tout-petit explorer les différents objets !

L’idée n’est pas du tout de lui demander de réaliser une suite logique comme à l’école. Mais, en manipulant librement, bébé développe sa concentration et sa réflexion. Puis, en utilisant la pince pouce-index et en positionnant les objets dans les compartiments, il s’exerce à la précision du geste. Enfin, en s’apercevant que chaque compartiment est rempli, bébé découvre les nombres et la notion de quantité.

Lorsque bébé est un peu plus grand, on peut lui proposer de saisir les objets avec une pince, type pince à grille-pain. Il développera encore plus sa motricité fine.

Un atelier peinture sans bavures

PEINTURE

Quoi de mieux qu’une activité manuelle bébé parmi les activités intérieur bébé de 12-24 mois ? Cette activité est accessible dès 15 mois. Non, ce n’est pas nécessaire de passer du temps à bâcher tout le salon ou à emmitoufler bébé dans une blouse mille fois trop grande pour s’exercer à la peinture. Une fois que l’on a préparé le matériel, on peut installer tranquillement bébé sur la table du salon ou sur la table de cuisine. Pour trouver du matériel de peinture bébé 1 an, fouillez l’application Beebs ! On lui explique, tout d’abord, le principe de l’activité en le guidant bien à chaque étape pour éviter quand même de repeindre la table. On dispose, dans un premier temps, plusieurs plots de peinture sur la feuille blanche, en laissant bébé faire à sa sauce.

Ensuite, on glisse avec soin la feuille dans la pochette transparente, sans faire de trace de peinture. Une fois fermée des deux côtés avec un scotch, bébé peut maintenant peindre en glissant ses doigts sur les différents plots pour étaler, mélanger les couleurs. Quand notre tout-petit a terminé, ne pas oublier de bien noter la date et le nom de son chef d’œuvre. On pourra plus tard, l’encadrer dans sa chambre !

Mêler créativité et apprentissage

On peut dessiner sur la feuille blanche au crayon à papier, le contour d’un objet ou d’un animal que bébé aura choisi. Puis, disposer les petits tas de peinture dessus afin de peindre ensuite à l’intérieur. Pour les plus grands, pourquoi pas peindre à la verticale en accrochant la feuille à une fenêtre ou encore peindre avec les pieds en la mettant sur le sol.

Même si c’est moins drôle que d’en avoir plein les mains, cette activité permet à bébé de développer ses talents de peintre bien avant son entrée à l’école maternelle. Il peut, en effet, développer sa motricité fine, sa créativité et son imagination. Et, tout cela combiné avec l’apprentissage des couleurs ! Si vous craignez pour vos meubles, optez pour des crayons bébé ou alors une ardoise magique Oxybul trouvable sur l’application Beebs en seconde main.

Le pouvoir des boîtes gigognes

boite

Pour gagner de la place dans ses tiroirs, rien de mieux que les boîtes gigognes. Elles permettront à bébé en même temps de faire un jeu d’encastrement ! Idéal donc de placer ce jeu dans nos activités intérieur bébé de 12-24 mois.

Après avoir sorti nos boîtes gigognes, on les montre à bébé en les sortant une par une devant lui. Puis, on aligne tous les contenants en les classant par taille du plus petit au plus grand. On peut maintenant remettre les boîtes l’une dans l’autre tout en allant doucement pour bébé. On en profite pour enrichir le vocabulaire de notre tout-petit en nommant chaque étape : « ranger dedans », « plus petit », « plus grand ». Au tour de bébé de réaliser l’activité et de jouer comme il le souhaite avec ces boîtes magiques !

En laissant bébé manipuler ces boîtes, bébé va acquérir des notions fondamentales pour son développement telles que le « dedans dehors ». On le laisse donc s’approprier l’activité à son rythme en découvrant par lui-même ce phénomène mystérieux. En effet, notre tout-petit s’apercevra qu’à partir d’un seul contenant, on peut en faire apparaître plusieurs. Il cherchera à sortir les boîtes, les empiler les unes dans les autres ou encore juste les observer sous les moindre coutures !

Développer son esprit logique

En plus d’intégrer la notion du « dedans dehors », bébé va faire travailler son esprit logique. En effet, notre tout-petit va devoir classer les contenants par taille pour pouvoir reconstituer la boîte initiale. Pour cela, bébé va solliciter son sens de la perception et de l’observation pour noter les différences. Ce n’est pas grave s’il ne réussit pas du premier coup, le but de cette activité est d’intégrer ces notions tout en douceur !

Pour agrémenter l’activité, on peut proposer à bébé quelques fruits de différentes tailles (noix, clémentine, pomme, pamplemousse). Il devra alors faire correspondre le fruit à la bonne boîte pour pouvoir les ranger à l’intérieur. C’est une très bonne idée pour des activités intérieur bébé de 12-24 mois !

Activités intérieur bébé de 12-24 mois : Des pions à croquer

pions

On dit souvent qu’il ne faut pas jouer avec la nourriture mais il peut être bon pour bébé de faire parfois une entorse à la règle.

Quand on prépare sa soupe pour le dîner, on peut remplir un petit bol de quelques croûtons suffisamment gros pour que ce soit sans risque pour bébé. Puis, sur une feuille blanche, on dessine quelques points au crayon à papier ou plusieurs petits cercles de la taille des croûtons.

Dextérité, apprentissage de la vie quotidienne

Ensuite, on peut montrer à bébé comment saisir un croûton et le déposer dans un des cercles dessinés sur la feuille. Mais, le plus intéressant est de laisser bébé tester seul et de voir comment il s’approprie l’activité. Peut-être qu’il cherchera à placer les croûtons dans les cercles ou bien encore à faire une pyramide avec ces derniers. Dans tous les cas, notre tout-petit développera sa dextérité en utilisant sa pince pouce index.

Le développement de la dextérité prépare bébé à réaliser les gestes de la vie quotidienne comme manger, découper, s’habiller, écrire. À travers ce jeu très simple, notre tout-petit exerce sa motricité fine tout en s’amusant. Bébé développe l’agilité de ses doigts et sa coordination œil-main en manipulant les croûtons. C’est comme un jeu d’encastrement mais qui ne prend pas de place !

Quand bébé est un peu plus grand, on peut corser l’activité en remplaçant les croûtons par des grains de riz soufflé. Il sera alors plus difficile pour bébé de les attraper et de les déposer sur la feuille.

C’est la fin de ce guide, on espère qu’il vous sera utile !

Partager cet article

Share on facebook
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez peut-être :